Idées reçues

Des questions… avec les bonnes réponses !

Avec tout ce que l’on entend sur la pilule, pas facile de s’y retrouver. Poids, tabac, libido, effets secondaires...
Faites le tour des idées reçues et devenez incollable sur la pilule !

Il paraît que la pilule...

ça fait grossir

Il paraît que la pilule...

on peut la prendre sans interruption pour éviter ses règles

Il paraît que la pilule...

ça fait chuter la libido

Il paraît que la pilule...

c’est efficace à 100%

Il paraît que la pilule...

c’est moins efficace quand on prend d’autres médicaments

Il paraît que la pilule...

on peut en prendre plusieurs en cas d’oubli

Il paraît que la pilule...

ça protège des Infections Sexuellement Transmissibles

Il paraît que la pilule...

ça rend stérile

Il paraît que la pilule du lendemain...

c’est un moyen de contraception comme les autres

Il paraît que la pilule...

je peux tomber enceinte la semaine d’arrêt de ma pilule combinée

Il paraît que la pilule...

c’est efficace dès la première prise

Il paraît que la pilule...

c’est incompatible avec le tabac

Il paraît que la pilule...

peut entraîner une phlébite

Il paraît que la pilule...

peut entraîner une phlébite

VRAI ! Les pilules sont des médicaments (voir épisode "il parait que la pilule…c’est pas un médicament"). Un médicament n’est pas un produit comme les autres: il présente des bénéfices mais aussi des effets indésirables, mentionnés dans les notices. Les complications vasculaires des pilules sont connues et rares. Il existe un risque de thrombose artérielle (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde) quelle que soit la génération de la pilule utilisée. Le risque de thromboses veineuses (phlébite, embolie pulmonaire) est en moyenne deux fois moindre avec les pilules de 2ème génération qu’avec les pilules de 3ème et 4ème générations, mais ce risque existe quand même. C’est pourquoi lorsque le médecin ou la sage-femme vous prescrit une pilule, il recherche lors de la consultation les facteurs de risque (comme des problèmes vasculaires préexistants et un tabagisme), les contre-indications, et les besoins de surveillance particulière. (Source : Questions – réponses pilule contraceptive – ANSM – 26 juin 2013)

Il paraît que la pilule...

c’est pas un médicament