Idées reçues

Des questions… avec les bonnes réponses !

Avec tout ce que l’on entend sur la pilule, pas facile de s’y retrouver. Poids, tabac, libido, effets secondaires...
Faites le tour des idées reçues et devenez incollable sur la pilule !

Il paraît que la pilule...

ça fait grossir

Il paraît que la pilule...

on peut la prendre sans interruption pour éviter ses règles

Il paraît que la pilule...

ça fait chuter la libido

Il paraît que la pilule...

c’est efficace à 100%

Il paraît que la pilule...

c’est moins efficace quand on prend d’autres médicaments

Il paraît que la pilule...

on peut en prendre plusieurs en cas d’oubli

Il paraît que la pilule...

ça protège des Infections Sexuellement Transmissibles

Il paraît que la pilule...

ça rend stérile

Il paraît que la pilule du lendemain...

c’est un moyen de contraception comme les autres

Il paraît que la pilule...

je peux tomber enceinte la semaine d’arrêt de ma pilule combinée

Il paraît que la pilule...

c’est efficace dès la première prise

Il paraît que la pilule...

c’est incompatible avec le tabac

Il paraît que la pilule...

peut entraîner une phlébite

Il paraît que la pilule...

c’est pas un médicament

c'est pas un médicament

Partager sur :

Il paraît que la pilule...

c'est pas un médicament

FAUX ! La pilule est un médicament, et comme tout médicament, elle comporte des risques et des effets secondaires. C’est pour cela qu’elle est prescrite par un gynécologue, un médecin généraliste ou encore une sage-femme. Lorsque vous demandez une pilule contraceptive pour la 1ère fois,  le médecin ou la sage-femme prendra votre tension et vous posera de nombreuses questions  sur votre consommation de tabac, d'alcool, votre état de santé, celui de vos parents et de vos frères et sœurs. Le médecin veut identifier d’éventuels antécédents familiaux et personnels (diabète, cholestérol, cancer du sein et autres pathologies ou facteurs de risques) afin d’être sûr que vous n’avez pas de contre-indications à la prise d’une pilule contraceptive. Si tel est le cas, le médecin pourra alors vous proposer des alternatives comme le stérilet, l’implant, le préservatif…